Inscription à la newsletter
AEGE - Le réseau d'experts en intelligence économique
Partager sur :
03 octobre 2021
Les Clubs

La dette publique africaine : enjeux d'hier, puissance(s) de demain

Vue 205 fois

Un sommet sur le financement des économies africaines a eu lieu le 18 mai 2021 à Paris. Cette réunion a précédé le sommet Afrique-France prévu le 8 octobre à Montpellier. Ces deux rencontres impulsées par la France sont le produit d’une diplomatie financière pour l’un et d'une diplomatie culturelle pour l'autre ; elles s’inscrivent au cœur d’une stratégie de repositionnement de la France en Afrique, en dehors du dossier Sahélien.

La Chine, premier créancier du continent, a su s'imposer comme alternative efficace pour les pays désireux de s'affranchir des contraintes imposées par les bailleurs de fonds occidentaux et les institutions financières internationales.

La contre-offensive française intervient dans un contexte économique marqué par la pandémie de Covid-19, qui bouleverse les rapports de force sur le continent.

En Afrique, la dette publique redevient un levier d’influence majeur, au coeur d'une guerre économique et informationnelle entre puissances.

Cette nouvelle stratégie de New Deal proposée au continent par Emmanuel Macron est-elle à la hauteur des enjeux et permettra-t-elle à la France de retisser des partenariats économiques dont elle a besoin ?

 

Laurene Montalbano, Adèle Ronget et Ayser Arjoun, membres du club Afrique de l'AEGE

  Télécharger l'intégralité du dossier d'analyse :  

Documents




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.